Archive for the ‘humeur’ Category

Hommage à Julienne Aras

février 25, 2013

Julienne Aras,  1920-2013

Née à Bruxelles et montréalaise d’adoption, Madame Aras pratiquait le métier de modiste avec grand art.

En 1997, j’ai eu le privilège de faire un apprentissage auprès d’elle. Elle m’a enseigné le plus difficile et le plus beau : l’équilibre, la légèreté, la patience et le travail. Pas de tape à l’oeil, pas de camouflage. Madame Aras réussissait à faire tenir un panache de biche sur un tout petit bibi de feutre… elle m’impressionnait.

Ses chapeaux, couronnes, bonnets, bibis, turbans… étaient d’un équilibre parfait.

Vous souvenez-vous  du chapeau de Franfreluche? De ceux du ballet Casse-Noisette?

Inlassablement, cette grande dame du chapeau s’est activé du côté du théâtre, de la danse et du cinéma. De 1957 à 2003, elle a coiffé les comédiens, comédiennes, danseurs et danseuses, acteurs et actrices du Québec.

Merci pour tout Madame JULIENNE ARAS.

Chapeau bas!

Lucie Grégoire

chapeauf_2

Julienne Aras – Production : Ivanov – Compagnie Jean-Duceppe – 1993
Photo : Raymond Sauvé

Un chapelier et un créateur de costumes

janvier 7, 2013

Cette photographie commandée par le Vogue américain et intitulée The mad tea party met en scène Stephen Jones et Christian Lacroix, le chapelier et le créateur de costumes.

J’aime tout de cette photo : les couleurs, le décor, les costumes et surtout les deux personnages principaux. Elle représente aussi le cliché des aventures de Lucie au pays des merveilles.

Pour voir la dernière collection de Christian Lacroix http://www.christian-lacroix.fr/.

Pour voir la dernière collection de Stephen Jones http://www.stephenjonesmillinery.com/01hats/modelMillinery.php.

image04_v_15Nov12_pr_b_1080x720

Annie Leibovitz, 2003

Bonne année 2013

décembre 31, 2012

L’année 2012 s’achève et je tiens à vous adresser mes pensées les plus chaleureuses pour la nouvelle année.

Bonne année 2013!

Lucie Grégoire pour Commeunchapeau.com

P.S. Une mention spéciale à Raymond Sauvé pour le photomontage. Merci!

johnyoko

Chapeau de sorcière et boîtes à chapeaux

octobre 15, 2012

Pour faire suite aux demandes de plusieurs étudiants-es, voici deux nouveaux cours pour TOUS  (aucun pré-requis) préparés avec grand soin, pour ne pas dire avec professionnalisme : le Chapeau de sorcière et les Boîtes à chapeaux.

N’allez surtout pas croire que le chapeau de sorcière se réalise simplement en tournicotant un bout de canevas! Qui dit cône, dit géométrie! Et comment fait-on la finition d’un chapeau plein de trous?  C’est là que j’interviens avec mes petits trucs afin que votre chapeau soit prêt pour l’Halloween.

Aussi, afin de répondre à vos besoins de rangement, le cours de fabrication de boîtes à chapeaux s’est tout simplement imposé. Fabriquer des boîtes à chapeaux relève du bricolage disons de style « scrapbooking » parce que nous manipulons colles, cartons et parce que les boîtes sont personnalisées. Avant le déclin de la chapellerie, les boîtes à chapeaux servaient à annoncer les maisons de modistes, de chapeliers ainsi que les grands magasins. Ces boîtes sont devenus des pièces de musée et des accessoires de décoration. Mes préférées sont les boîtes à chapeaux du magasin Morgan, rondes, rayées vertes et blanches avec un cordon torsadé vert. Chez Yvette Brillon les boîtes étaient carrées de couleur bourgogne et chez Hotl Renfrew, les boîtes étaient carrées bleues avec un couvercle blanc et un cordon noir. Bref, les boîtes à chapeaux ont leurs propres histoires, à nous de faire les nôtres!

Pour terminer, ce n’est pas une idée géniale mais quand même….avez-vous pensé que Noël s’en vient? Une belle boîte personnalisée peut contenir autre chose qu’un chapeau!

Vous trouverez les informations reliées à ces cours en cliquant sur ces liens :

https://commeunchapeau.wordpress.com/cours-et-ateliers-de-chapellerie/cours-et-ateliers/chapeau-de-sorciere/

https://commeunchapeau.wordpress.com/cours-et-ateliers-de-chapellerie/cours-et-ateliers/boites-a-chapeaux/

Bienvenue!

Lucie Grégoire pour Commeunchapeau.com

2205, rue Parthenais  local 307

Montréal  H2K 3T3

514 279-8856

Création Lucie Grégoire

Créations Lucie Grégoire

Corde à linge de modiste

octobre 5, 2012

Après mes petits conseils, voici ma corde à linge.

Qui a déjà vu autant de chapeaux sur une corde à linge?

Mes voisins, les chats, l’écureuil qui court sur la clôture et moi.

Cette prise de vue pittoresque avait lieu ce matin dans une ruelle typique de Montréal. Quel paysage grandiose!

À qui sert tous ces chapeaux?

Certains ont déjà été portés par des chanteurs à l’Opéra de Montréal, d’ailleurs vous voyez que ces chapeaux sont  patinés (l’air usé).

Ceux du fond ne sont même pas formés. Le petit trésor au bout de la corde (celui que vous ne voyez pas!) est un disque de feutre à poil long, top qualité et top rareté.

Pourquoi étendre tous ces chapeaux?

Pour les faire aérer, les faire sécher et ensuite pour leur donner une autre raison d’exister.

Qui portera ces chapeaux?

Ceux qui sont déjà patinés coifferont d’autres chanteurs à l’opéra, ces feutres minces et denses sont d’une qualité remarquable.  Les autres, les feutres rose, rouge, mauve…  ne demandent qu’une personne volontaire, vous la connaissez peut-être ?

Bon congé!

Lucie Grégoire modiste

Mes petits conseils de modiste

septembre 30, 2012

L’automne étant la saison idéale pour porter un chapeau, voici quelques petits conseils :

1- Osez, osez et osez!  Car c’est un plaisir que de vous voir porter même un simple petit béret.

2- Si la gêne vous empêche de porter votre chapeau, portez-le à la maison question de vous y habituer, vous finirez par l’oublier.

3- Si votre budget ne vous le permet pas, changer la garniture de votre chapeau (ruban, bouton, plume….) revient moins cher que d’en acheter un nouveau.

4- Pour acheter un chapeau masculin, la boutique Henri Henri sur la rue Ste-Catherine à Montréal est un incontournable http://www.henrihenri.ca/.

À lire, Tour du chapeau de Marie-Claude Lortie http://www.lapresse.ca/actualites/201107/11/01-4416779-tour-du-chapeau.php)

5- Pour acheter un chapeau féminin à Montréal,  Ogilvy est le seul magasin ayant un département de chapeaux digne de ce nom. Pour un chapeau sur mesure, c’est à mon atelier que vous le trouverez http://www.commeunchapeau.com/. J’ai également des chapeaux prêts-à porter.

6- Faites vos propres chapeaux! Le cours d’Introduction à la chapellerie sert à ça. Vous confectionnerez trois chapeaux sur mesure : un béret de tissu, un chapeau de feutre et un chapeau de paille. Ce cours est aussi une ouverture sur le monde de la chapellerie. Vous aimez l’idée? Faites vite car il reste des places pour les cours qui débuteront jeudi 4 octobre et samedi  20 octobre.

7- Si vous dites que vous n’avez pas une tête à chapeaux, sachez qu’il faut en essayer plusieurs. Vous découvrirez que ce sont les proportions et les couleurs qui indiquent les choix à faire (largeur du bord, hauteur de la calotte, asymétrie….).

8- Un chapeau peut se transformer, s’agrandir et se rapetisser. Le cours d’Introduction à la chapellerie vous renseigne sur ces techniques.

9- Un chapeau est pratique et esthétique, faites donc plaisir à votre entourage! J’en serais ravie.

10- Passez un très agréable automne!

Lucie Grégoire

2205, rue Parthenais  local 307

Montréal  H2K 3T3

514 279-8856

www.luciegregoiremodiste.ca

Chapeau de feutre créé sur mesure à l’atelier Commeunchapeau.com

Stage intensif d’Introduction à la chapellerie

mai 30, 2012

Le week-end dernier, j’ai eu le plaisir d’enseigner à neuf étudiantes en scénographie du Cegep de St-Hyacinthe.

Au théâtre, le chapeau est un accessoire souvent utilisé pour créer un personnage. L’objectif de cette formation visait à leur donner accès au monde de la chapellerie .

Samedi, elles ont d’abord moulé un chapeau de feutre selon les règles de l’art. Puis elles ont moulé un bibi de buckrum.

Dimanche avant-midi, elles ont dessiné un patron de béret sur mesure. En après-midi, elles ont commencé les finitions des chapeaux.

En parcourant les techniques chapelières, elles ont appris à nommer et à reconnaître l’outillage et les matériaux utilisés lors de la fabrication de chapeaux. Au total, quatorze heures de cours intensifs.

Ces jeunes femmes passionnées de costumes et passionnées tout court ont marqué cette fin de semaine de leur bonne humeur. Ce fût tout simplement très très agréable. Merci les filles !

Improvisation chapelière en Provence

avril 10, 2012

25, 26, 27 mars 2013

Ça y est, c’est une première…  un atelier d’improvisation chapelière prévu les 25, 26 et 27 mars prochains à l’Atelier les Arts !

C’est où l’Atelier les Arts ?

C’est à L’Isle-sur-la-Sorgue, près d’Avignon. Et Avignon, c’est en France… en Provence.

Et pourquoi irai-je enseigner là-bas ?

Parce que mon amie Urszula m’a invité « Lucie ! viens donc donner un cours ici… ». Je ne me suis pas fait prier. J’ai cherché une idée et j’ai trouvé quelque chose d’original.

C’est quoi ?

Ça consiste à créer des chapeaux uniquement à partir de carrés et de rectangles de tissus. Mais pas n’importe quels tissus! Des tissus qui ont du corps. De la toile de lin ou de coton, du jute, du velours, de l’ottoman, du coutil à matelas, du chintz, de la bengaline, de la cretonne, du duck, du piqué… bref, des tissus qui inspirent et qui ont de la tenue.

Disons que c’est de l’improvisation textile.

Et que fait-on avec ça ?

On taille les formes et on improvise. Je dis improviser parce que nous ne dessinons pas le chapeau. Les techniques utilisées sont la coupe, la couture, le pliage, le plissage, le pressage, l’insertion et l’ajustement.

J’ai expérimenté ce processus à trois reprises.

La première fois en 1989,  j’avais créé huit chapeaux sculptures de lin brut pour une exposition présentée au 8e Festival international du lin à Monte-Carlo. La collection (sans titre) a été achetée par le Musée du chapeau de Chazelles-sur-Lyon.

La deuxième fois en 1991 avec la collection Rouge Opéra faite de velours rouge.

La troisième fois en 2010-2011 avec la collection Jardin d’hiver. 

Ces chapeaux  sont tous composés de rectangles sauf, le Marguerite de la collection Rouge Opéra  qui est fait à partir d’un triangle.

Un tour de force ?

Non, c’est la volonté d’aller au bout d’une idée.

Vous pouvez voir ces deux collections à cette adresse : http://www.luciegregoiremodiste.ca/collections.html.

Alors, si vous aimez l’idée d’une improvisation chapelière en Provence et si de plus, mon travail vous inspire… laissez-vous tenter !

Voici le contenu du cours et les informations :

1er cours : introduction et coupe des tissus

2e cours :  observation et recherche

3e cours :  couture et finition

Durée : 15 heures (3 cours de 5 heures)  lundi, mardi et mercredi de 13h à 18h

Dates : 25, 26 et 27 mars 2013

Tarif : 380 euros

Pré-requis : aucun

Professeur :  Lucie Grégoire

Matériaux à apporter : trousse de couturière, métrages de tissus au choix, fils et autres matériaux (facultatif)

Si vous avez des questions reliées au contenu du cours, je vous invite à communiquer avec moi par le biais de ce blogue ou à chapeau@luciegregoiremodiste.ca.

Pour toutes autres informations et pour vous inscrire, communiquez avec Urszula Tzotzis à l’Atelier les Arts  http://latelierlesarts.com/

Bienvenue à tous !

Lucie Grégoire

Atelier les Arts

19, rue de la République

Impasse Hôtel de Palerne

84800 – L’Isle-sur-la-Sorgue

Tél.: 06 76 19 23 01

Lucie Grégoire 1989 – Toile de lin brut

Visite de l’exposition Hats : an anthology by Stephen Jones à New York

mars 18, 2012

Passionnées et passionnés de chapeaux, si vous passez par New York avant le 15 avril, l’exposition Hats : an anthology by Stephen Jones est un incontournable.

Cette anthologie du chapeau est une collaboration entre le Victoria & Albert Museum et le modiste londonien Stephen Jones. Conçue pour démontrer l’importance du chapeau comme accessoire ayant le pouvoir instantané de transmettre un message d’autorité, d’affiliation, d’individualité, de bienséance, de rébellion et de style, cette exposition souligne les cultures, les sociétés et les religions.

J’y étais la semaine dernière et j’ai apprécié ce petit bijou d’exposition.

Choisis par Stephen Jones, les couvre-chefs sont classés par thème : le monde naturel, l’histoire, l’exotisme et le modernisme. On les retrouve sous toutes les formes datant de 1650 à 2011 : chapeaux à fleurs et à plumes, coiffes, toques, casquettes, bibis, turbans, bérets et couronnes  majoritairement d’Europe, mais aussi du Japon, d’Inde et des États-Unis.

Parmi les curiosités remarquables et amusantes :

– une superbe valise datée de 1960 servant à la présentation de feutres non formé,s divisée par compartiments pour les cônes, les capelines et les rubans. Ces matériaux étaient ainsi présentés à la Reine mère Élizabeth, reine d’Angleterre ;

– une autre boîte à chapeau faite de cuir et en forme de chapeau datant de 1650, accompagné de son chapeau de feutre ;

– le masque de Dark Vador, personnage central de la série Star Wars ;

– la perruque d’Andy Warhol ;

– le célèbre chapeau en forme de chaussure de Schiaparelli.

Mes coups de coeur… plein plein… mais bon, en voici quelques uns :

– le bibi de Stephen Jones Pas de deux créé à Londres en 1982 fait de brocart de soie et velours ;

– le chapeau d’Edwina Ibbotson Flower garden créé à Londres en 2009 fait d’organdi, de soie et de plumes ;

– un chapeau de Joi Rae créé au Japon en 1997 fait de laine feutrée et garni de broches de feutre ;

–  la palette du peintre représentée par Stephen Jones pour Christian Dior haute couture 2007/2008, inspirée par Gruau.

Stephen Jones pour Christian Dior Haute couture 2007/2008, inspirée par Gruau

Stephen Jones pour Christian Dior haute couture 2007/2008

Stephen Jones annonce sur son site Internet que cette exposition sera présentée à Boston de septembre 2012 jusqu’en janvier 2013. Si vous passez dans les environs, ce petit bijou d’exposition est à ne pas manquer.

Soutien aux créateurs de chez nous

décembre 26, 2011

L’article Sur le divan avec Alain Lefèvre de La Presse du 24 déc. nous apprends qu’il souhaite continuer à faire connaître les oeuvres des compositeurs québécois,

« Ça me tient à coeur, car si on veut avoir une histoire, on doit soutenir les créateurs de chez nous, même si on aime les Mozart, Chopin et Beethoven ! »

J’adore ceux qui on ce sens du devoir.

Et je vais dans le même sens en disant….même si on aime les Chanel, Prada et Dior !