Archive for mai 2009

VENTE DE CHAPEAUX ET PORTES OUVERTES

mai 17, 2009

 

Les 5, 6 et 7 juin derniers avait lieu des Portes ouvertes à mon atelier et une grande vente de chapeaux. 

Le tirage d’un bon d’achat d’une valeur de 100 $ clôturait l’événement.

Eve Poirier en est la gagnante.

J’ai bien aimé vous rencontrer et ce fût une expérience amusante que de vous voir essayer et faire le choix d’un ou de plusieurs chapeaux qui correspondent à votre personnalité.

Maintenant, j’espère que vous les porterez et qu’à votre tour vous serez agréablement surprises des commentaires qui sont la plupart du temps reliés au port d’un chapeau bien choisi.

Merci à tous et à toutes et au plaisir de vous revoir.

Lucie Grégoire

514 279-8856

Commeunchapeau.com

2205, rue Parthenais, local 307

Montréal  H2K 3T3

Métro Frontenac

présentation.001 

présentation.003 présentation.016

présentation.010 

présentation.005 présentation.007

présentation.002 présentation.015

Commeunchapeau.com

2205, rue Parthenais, local 307

Montréal  H2K 3T3

Métro Frontenac

514 279-8856

info@commeunchapeau.com

 

Chroniques – Chapeaux d’été 2009, Montréal

mai 10, 2009

Je porte un joli chapeau

parce que j’ai envie de porter un joli chapeau

Parce que vous portez un chapeau, vous vous imaginez sans cesse que tout le monde vous regarde.

Vous devenez obnubilée par votre chapeau et préférez ne pas le porter.

Arrêtez de vous faire croire que tout le monde vous regarde !

Essayez plutôt de vous concentrer sur autre chose.

Tenez, l’autre jour une étudiante passionnée de chapeaux me racontait que dans les lieux publics pour ne pas être dérangée par le regard des gens, elle écoute sa musique préférée. Plutôt que de se demander ce que les gens pense de son chapeau, elle entre dans l’émotion que la musique lui apporte. GÉNIAL !

Ipod + chapeaux = combinaison astucieuse.

Lucie Grégoire

MON CHAPEAU D’ÉTÉ

Mon préféré est un chapeau de paille tressée.

Un magnifique bakou.

Chapeau de vacances, fait sur-mesure par la modiste que je suis.

De couleur blé, il s’agence facilement.

Légèreté et finesse sont appréciées.

C’est le confort total.

La grande qualité.

 

Sa calotte arrondie et profonde le garde bien en place lorsqu’il vente.

Son bord ondulé plus large au devant me protège du soleil et permet que je garde les yeux bien ouverts….pas de yeux plissés derrière mes verres fumés !

Un simple ruban de qualité le garni.

Il n’est pas chic…il est BEAU ! Et inspirant !

Le regard des gens me l’indique, mes amis me l’affirment.

 

L’aspect technique de mon chapeau est de plus très intéressant.

Fibre végétale.

Paille tressée à la main. Fine, légère et serrée.

Son nom viendrait de Bakou, capitale d’Azerbaïdjan.

 

Hélas, elle est devenue rare, presque introuvable.

Un importateur de Paris m’affirmait que cette qualité avait disparue.

Marché, pollution, main-d’oeuvre ???

Maintenant, sachant que nos grands-tantes s’en coiffaient,

avant de jeter vos vieux chapeaux, regardez-y de près.

Si vous croyez reconnaître un bakou, gardez-le, vous pourrez le transformer à votre goût.

Et peut-être vous faire dire à votre tour

«Vous portez un joli bakou ! »

Qu’en pensez-vous ?

Lucie Grégoire

Modiste et chapelière

bakou

Mon joli bakou